Dengeki Daisy


Type : Shojo

Première Parution : 2007 (2010 en France)

Nb. Tomes : 16 VF

Statut : Terminé

Existe en manga / anime : C’est uniquement un manga mais qui sait, il pourrait bientôt avoir une adaptation animé ^^’ (c’est un petit espoir que je nourris veuille être doux si vous m’envoyez bouler)

Genres : Amour, Amitié, Scolaire, Hacking

Auteurs : Motomi Kyousuke

 

         Synopsis : Teru vit seule dans la pauvreté depuis la mort de ses parents d’abord, et puis de son frère dernier parents qui lui restait. Contrainte de vivre par elle même, son seul soutien psychologique vient du mystérieux « Daisy » avec qui elle échange souvent. Bien qu’aller au lycée soit un enfer, du à l’harcèlement qu’elle subit tous les jours, la jeune fille de désespère pas et reste fidèle à elle même.  Son quotidien se change lorsque qu’elle est forcée de travailler pour le nouveau gardien. Ce garçons sans manières sera t-il la bombe qui lui permettra d’y voir clair dans la mort de son frère ? De percer l’identité de  » Daisy  » ?

 


Scan : Japscan  Ce site est une pépite pour les scans, héhé ^^


Maison d’édition : Kazé

+ de détails :  Nautiljon  Pour tout ce qui n’aurait pas comprit jusque là, il vous suffit de cliquer sur Nautiljon et vous tomberez miraculeusement sur la page web traitant de ce manga (je tiens à préciser xD)


Avis de expertes :

 

Kura : À venir …

Aka : Je l’ai lu y a un petit moment maintenant et j’avais réellement adoré ! L’histoire bien qu’étant prévisible sur certains points était cependant très bien ficelé, notamment avec le coté plus sombre qui n’est pas toujours présent dans les shojo. Mais ne vous emballez pas on part pas sur je ne sais quelle philosophie Death Note ou Psycho-Pass. Comme indiqué plus haut, il ne me reste que quelques bribes de l’histoire en tête donc cette critique est très approximative, mais néanmoins je vous conseille de vous faire votre propre avis ! Vous avez bien du temps à combler, non ? Reposez cette dissertation et lisez le, ce sera toujours mieux, n’est ce pas ?

 

Aka アカ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *